Archive mensuelle avril 2020

ParJeunes Radicaux

L’heure de la prévoyance et de la cohésion

Les Jeunes Radicaux saluent le consensus qui a été trouvé lors de la réunion du Conseil européen du 23 avril 2020 sur la nécessité d’une réponse forte dans l’Union européenne profondément touchée par la pandémie d’infections à coronavirus Covid-19. Nous nous réjouissons à ce titre du plan d’urgence accordé par l’Eurogroupe d’un montant de 540 milliards d’euro et de l’appel aux États membres à légiférer pour permettre son effectivité à la date du 1er juin 2020.

Cet avancée témoigne de la persistance de la possibilité de se mettre d’accord au sein de l’Union, là où certains affirmaient que ses membres s’opposaient. Cet élan ne doit pas s’arrêter là. Si ce plan d’urgence permet une réponse à court terme, les Jeunes Radicaux s’inquiètent de l’absence de réel plan de relance et de solidarité à long terme.

Les Jeunes Radicaux rappellent que le cas de force majeure auquel nous faisons face doit nous pousser à surmonter les problèmes de droits et les considérations nationales légitimes qui peuvent entraver l’établissement d’une réponse à long terme. Il serait plus que temps pour l’Union de manifester sa prévoyance dans un contexte où elle a pu être critiquée pour sa lenteur de prise de conscience face à la pandémie.

Un nouveau sentiment de solidarité naît. Nous remarquons d’ailleurs la prise de position de l’Allemagne assurant son pays prêt à augmenter sa contribution au budget de l’Union européenne pour la période 2021-2027 après une proposition de la Commission européenne, maintenant chargée de préparer la sortie de crise.

Ne laissons pas cette fenêtre de cohésion se fermer et osons rentrer dans le monde d’après.

La Commission sur les affaires internationales des Jeunes Radicaux, le 24 avril.